Un drone a survolé Disneyland

Un drone. [Archives AFP]

Un drone a survolé le parc d’attractions de Disneyland Paris il y a une dizaine de jours. L’information n’a été révélée que ce lundi par la direction de la firme américaine.

 

Un mystérieux aéronef civil a volé, dimanche 26 octobre, au-dessus de Disneyland Paris à Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne), sans en avoir pourtant eu l’autorisation.

Et comme ce fut le cas lors des récents survols d’engins de type similaire au-dessus des centrales nucléaires françaises, le drone en question a d’abord été aperçu survolant le site du parc d’attractions. Avant de disparaître.

A ceci près que cette fois-ci son propriétaire a pu être appréhendé. Selon le Parisien, il s’agirait d’un touriste qui aurait souhaité prendre quelques clichés aériens du site pour immortaliser son séjour. Malgré son apparente bonne foi, Disneyland Paris a décidé de porter plainte contre lui.

 

Plainte de Disneyland Paris

En France, un arrêté pris le 11 avril 2012 relatif à la "conception des aéronefs civils qui circulent sans aucune personne à bord, aux conditions de leur emploi et sur les capacités requises des personnes qui les utilisent" impose une autorisation préfectorale en cas de survol de zones peuplées, et que les pilotes et leurs engins (de moins de 25 kilos) restent en contact visuel.

Ironie de la situation, Walt Disney Company avait déposé en août dernier aux Etats-Unis, trois nouveaux brevets pour permettre, grâce à l’aide de drones, l’apparition d’écrans et de marionnettes dans le ciel de ses parcs d’attraction. Leur survol au-dessus du parc d’attractions serait cette fois-ci autorisé…

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles