Grève chez Air France : les pilotes remboursés ?

Un avion Air France[Giuseppe Cacace / AFP/Archives]

Pour eux, c’est une question de principe. Près de deux milliers de pilotes d’Air France auraient l’intention de réclamer le remboursement de leurs jours de grève après la mobilisation de septembre, a révélé mercredi Le Figaro.

 

A l’appel du syndicat majoritaire, le SNPL, ils devraient attaquer la compagnie aux prud’hommes, en contournant la loi Diard.

Ce texte encadre le droit de grève dans les transports aériens en imposant aux grévistes de se déclarer comme tel 48 heures à l’avance. Certains ont suivi cette règle, mais n’ont déposé de préavis que pour une journée.

Or, les pilotes sont affectés sur une même liaison pendant trois à cinq jours consécutifs. Leur avion étant cloué au sol le premier jour, ils restent "inutilisés" les jours suivants, même s’ils ne se disent plus grévistes. Ce sont les salaires de ces jours-là que le SNPL compte réclamer. Une demande qui a cependant très peu de chance d’aboutir.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles