Un espoir contre la myopathie de Duchenne

La myopathie de Duchenne concerne environ une naissance sur 3 500. La myopathie de Duchenne concerne environ une naissance sur 3 500.[AFP]

L’espoir d’un traitement est apparu contre la myopathie de Duchenne.

C’est une victoire qui en appelle peut être d’autres. Des chercheurs nantais ont réalisé dernièrement une avancée dans leur lutte contre de la myopathie de Duchenne, maladie rare d’origine génétique entraînant le blocage de la dystrophine, protéine indispensable au fonctionnement des muscles.

Pour cela, les scientifiques ont injecté un "gène médicament" dans une des pattes de 18 chiens atteints de cette maladie, en espérant agir sur une partie de leur code génétique déficient. Le résultat a été obtenu après trois mois et demi : la dégénérescence musculaire a été stoppée dans les pattes traitées.

Un résultat "très positif et très encourageant", selon l’Association française contre les myopathies (AFM). 

La myopathie de Duchenne, la plus fréquente des maladies neuromusculaires de l'enfant, concerne environ une naissance sur 3 500, la plupart du temps des garçons. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles