Félin en Seine-et-Marne : "ne pas laisser les élèves rentrer seuls chez eux"

Cet animal ne serait pas un tigre mais un félin d'une autre espèce. Reste désormais à le trouver...[JULIE BERDEAUX / AFP]

Yves Varennes est inspecteur de l'Education nationale de la circonscription de Val d'Europe, secteur où a été aperçu jeudi et vendredi un félin en liberté. Il répond aux questions de DirectMatin.fr.

 

Y a-t-il un dispositif particulier mis en place dans les écoles du secteur ?

Depuis vendredi matin, nous avons reçu des consignes du ministère de l’Education Nationale nous invitant à inciter un maximum les parents à venir chercher leurs enfants à l’école pour ne pas les laisser rentrer seuls chez eux.

Dans certaines villes comme Montévrain, Villeneuve-le-Compte ou Ferrières-en-Brie, la police municipale ou la gendarmerie surveille, à la demande du maire, la sortie des écoles.

Par ailleurs, les directeurs d’écoles sont appelés à redoubler de vigilance pour s’assurer que tous les accès aux établissements scolaires soient fermés pendant les cours pour que le félin ne puisse y pénétrer.

En dehors de cela, les récréations dans les cours et les sorties scolaires dans le secteur prévues ce jeudi et ce vendredi ont été maintenues.

 

Les enfants sont-ils au courant de la présence de cet animal ?

S’ils le sont, c’est par l’intermédiaire de leurs parents. Les enseignants ne leur en parlent pas ou l’évoquent avec parcimonie en tenant un discours des plus rassurants. Hors de question d’instiller un climat de peur dans l’esprit de nos élèves.

 

Une forme de crainte s’est-elle installée chez les parents d’élèves ?

Non, je ne pense pas. Dans le cadre de mes fonctions d’inspecteur académique de la circonscription de Val d’Europe, j’ai été amené vendredi matin à effectuer quatre inspections dans quatre établissements différents.

Aucun directeur d’école ne m’a fait part d’un taux d’absentéisme des élèves supérieur à celui que l’on constate habituellement. Un signe que les parents ne sont pas tombés dans la psychose et font confiance aux pouvoirs publics pour maîtriser au mieux la situation.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles