Grippe aviaire : surveillance renforcée en France

Des agents des services sanitaires collectent des sacs remplis de poulets morts sur un marché de Shanghaï, le 5 avril 2013 / Image d'illustration.[AFP / Archives]

Le gouvernement a renforcé "les dispositifs de surveillance" vétérinaire sur le territoire, après l'apparition d'une souche hautement pathogène de la grippe aviaire en Europe, et, à ce jour, aucun cas n'a été détecté en France, a-t-il annoncé lundi.

 

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a également "saisi l'agence d'évaluation des risques, l'Anses, afin de connaître l'évolution du risque en France et la dangerosité de la souche", indiquent ses services dans un communiqué.

La souche H5N8, qui était jusqu'à présent cantonnée en Asie, a été détectée pour la première fois en Europe début novembre dans un élevage d'Allemagne. 

Dimanche, une interdiction nationale de transport de volailles a été décrétée aux Pays-Bas après la découverte de cette même variante du virus dans une ferme d'Hekendorp, près d'Utrecht (centre), une région abritant de très nombreux élevages de volailles.

 

Pas de cas en France

"A ce stade, aucun cas n'a été détecté en France", précise le ministère qui assure avoir émis "un appel à la vigilance auprès des professionnels de l'élevage et de la chasse, des vétérinaires, de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage, de la Fédération nationale des chasseurs et des services déconcentrés du ministère" dès le 12 novembre.

Et le gouvernement "se tient prêt dans le cas où la maladie serait détectée en France à activer le plan national d'intervention sanitaire d'urgence".

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles