Mauvais résultats scolaires, que faire ?

[AFP/Archives]

Des solutions pour aider les élèves en difficulté existent. 

 

Inutile d’attendre le premier bulletin de notes pour prendre les choses en main. Alors que la fin du premier trimestre se profile, les élèves sont déjà susceptibles de rencontrer des difficultés à l’école. Une situation angoissante pour les parents, parfois à court de solutions pour accompagner leur progéniture sur les voies de la réussite.
 
Adopter une attitude constructive
 
Le secret en cas de problèmes ? «Ne jamais décourager l’enfant», avertit Michel Fize, sociologue au CNRS, spécialiste de l’adolescence. Mieux vaut adopter une attitude constructive et souligner les efforts qui ont été faits. «Faire preuve de patience est indispensable, poursuit Michel Fize, car chaque enfant a un rythme bien à lui.»
 
Cela nécessite d’instaurer un dialogue pour aider l’élève à identifier ses difficultés. Celles-ci peuvent parfois être indépendantes de sa volonté : un problème de vue ou d’audition peut avoir un impact sur les résultats scolaires. Ses méthodes de travail peuvent aussi être en cause. Un enfant qui se laisse facilement distraire assimilera moins bien les connaissances.
 
Si les mauvais résultats naissent d’un manque de travail, les parents doivent également intervenir et poser des limites. Pour Michel Fize, «il faut rappeler à l’élève que sans efforts, on n’arrive à rien» et s’appliquer à le remotiver. 
 
Offrir un soutien scolaire à l’élève est une autre solution. D’autant qu’elle donne lieu à une déduction fiscale à hauteur de 50 % des montants engagés. «C’est d’abord à l’institution scolaire de le faire, mais le soutien à domicile peut être un moyen de lui apporter un accompagnement individualisé», explique Michel Fize.
 
 
Pour un soutien scolaire à domicile délivré par un professeur de l’Education nationale, avec Bordas.com, renseignements sur le Kiosque Direct Matin : 0892 23 36 36, taper 4 (0,34 ct/min).

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles