Des écrits de femmes aux enchères

La pièce la plus rare est une missive datant de 1529 de Catherine d’Aragon (40 000 euros). La pièce la plus rare est une missive datant de 1529 de Catherine d’Aragon (40 000 euros). [DR]

Près de 1 500 manuscrits de femmes vont être dispersés aux enchères mardi à 14h par la maison Ader-Nordmann. 

 

Parmi ces écrits figurent un mot d’excuse scolaire de Grace de Monaco pour sa fille Stéphanie, estimé à 600 eu­ros, ou encore une lettre de la reine d’Angleterre Elizabeth Ire de 1568 demandant de l’argent à son cousin, accompagnée d’un portrait gravé de la souveraine (6 000 euros).

 La pièce la plus rare est une missive datant de 1529 de Catherine d’Aragon (40 000 euros).

 

www.ader-paris.fr
 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles