Opération de déminage à Rennes

(Illustration) Le quai Zola, à Rennes[CC / Redjar]

Une opération de déminage se déroulait depuis dimanche 23 novembre au matin à Rennes afin de désamorcer un engin explosif pouvant dater de la seconde guerre mondiale.

 

3.000 personnes ont été évacuées dimanche matin afin d'installer un périmètre de sécurité de 270 mètres de rayon autour de la bombe située dans le centre de la ville de Rennes (Ille-et-Vilaine).

Une fois cette évacuation achevée, des démineurs de la sécurité civile de Nantes, ont commencé à s'afférer autour de l'engin explosif de 250 kg.

Cette bombe, qui contiendrait encore plusieurs dizaines de kilos de TNT comme le rapporte Ouest France, daterait du bombardement de la nuit de jeudi 8 au vendredi 9 juin 1944.

Plusieurs rues et voies ferrées de la ville avaient ainsi été détruites par des bombardiers britanniques, afin d'éviter le déplacement des ennemis.

 

À suivre aussi

Football Monaco-PSG, Nîmes-Rennes, Amiens… la Ligue 1 se met à jour
L'exposition des enfants aux écrans est un problème de santé publique selon les professionnels de santé.
Santé publique Les écrans responsables de l'apparition de troubles du langage chez les enfants
Justice Gilets jaunes : enquête ouverte après la perte d'un œil d'un manifestant à Rennes

Ailleurs sur le web

Derniers articles