Florange : Hollande dit avoir tenu ses engagements

Des travailleurs d'ArcelorMittal à Florange le 9 avril 2009.[[AFP/Archives]]

Pour la troisième fois en trois ans, François Hollande s’est rendu lundi en Lorraine, sur le site des hauts-fourneaux de Florange, fermés par ArcelorMittal.

 

Le président, qui avait promis de revenir tous les ans, a rencontré la direction du site et d’anciens salariés reclassés. Et assuré face à eux avoir tenu trois engagements : le reclassement de 630 salariés du site, les investissements exigés du groupe Mittal ainsi que la création d’une plateforme publique de recherche et de développement industriel, qu’il a inauguré lors de son déplacement.

"Florange, c’est le symbole qu’après une crise, la réussite est possible", s’est félicité le chef de l’Etat. Ce dernier a néanmoins pris soin d’éviter la centaine de manifestants réunis à l’appel de la CGT et pour qui François Hollande n’a pas tenu son engagement de sauver les hauts-fourneaux.

Ils n’étaient pas les seuls mécontents puisque des agriculteurs ont également profité de cette visite pour se faire entendre. Enfin, le chef de l’Etat a rencontré des salariés d’Ecomouv’, inquiets pour leur avenir suite à la suppression de l’écotaxe.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles