La CFTC avec les salariés du maintien à domicile

Une personne âgée prépare un gâteau sous l'oeil attentif d'une aide de vie, en Bourgogne en juillet 2011 [Jeff Pachoud / AFP] Une personne âgée prépare un gâteau sous l'oeil attentif d'une aide de vie, en Bourgogne en juillet 2011 [Jeff Pachoud / AFP]

Le syndicat attire l'attention sur les conditions de travail des salariés dans le maintien à domicile.

 

Pour eux, la coupe est pleine. Les salariés du maintien à domicile, qui accompagnent les personnes âgées ou fragilisées au quotidien pour éviter leur placement dans des établissements spécialisés, souhaitent que leur profession et ses difficultés soient mieux reconnues.

Soutenus par la CFTC, ils sont appelés à exprimer leur colère mercredi, alors qu’une lettre ouverte doit être remise aux collectivités locales. «Depuis 2009, ils n’ont pas eu d’augmentation de salaire», souligne Jean-Marie Faure, secrétaire général adjoint de la Fédération CFTC santé-sociaux. Sans compter les horaires décousus, les milliers de kilomètres parcourus sans défraiement et la lourde responsabilité qu’ils portent, se retrouvant seuls avec des personnes parfois atteintes de pathologies lourdes.

La CFTC réclame en outre une amélioration de la formation, alors que la majorité des salariés n’a qu’une certification professionnelle pour exercer.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles