Braquage : des perquisitions en Seine-Saint-Denis

L'avenue des Champs-Elysées.[AFP / Archives]

Les deux hommes arrêtés mardi soir pour avoir braqué une bijouterie Cartier, à Paris, avant de prendre brièvement en otage un homme dans un salon de coiffure, "sont connus des services de police pour des vols avec violence", a-t-on appris mercredi de source policière.

 

Les deux hommes, âgés de 23 et 30 ans, étaient entendus mercredi matin en garde à vue dans les locaux de la Brigade de répression du banditisme (BRB) et des perquisitions étaient menées en Seine-Saint-Denis, d'où ils sont originaires, a expliqué cette source.

"L'un d'eux serait domicilié à Noisy-le-Sec", a précisé une source proche de l'enquête.

Deux hommes ont effectué un braquage spectaculaire mardi soir dans une bijouterie Cartier proche des Champs-Elysées. Ils ont fini par se rendre à la police à l'issue d'une course poursuite à travers la capitale puis d'une brève prise d'otage dans un salon de coiffure du quartier Montparnasse.

Interrogé sur BFMTV, le patron du salon de coiffure, Yves, a raconté avoir vu "deux gars arriver" avec un fusil et un pistolet, pensant "au départ" que "c'était des flics".

"Au bout de 2-3 secondes je me suis dit, +purée, il a une perruque ce gars-là, ça doit être un malsain", a-t-il poursuivi. 

L'un des d'eux lui a dit alors: "si tu fais pas le con t'auras rien". Ce à quoi Yves lui a répondu: "Je vais avoir 65 ans le 22 décembre, j'arrive en retraite, je voudrais quand même pas terminer avec une balle dans la tête". 

"Ils me disaient: +ta gueule vieux con+; j'ai dit: +pas de ce vocabulaire là+. Et au bout de dix minutes, un quart d'heure, ils m'ont appelé papy", a-t-il raconté le ton posé.

Voyant l'un des deux hommes blessé, il a proposé de faire un garrot: "C'était une façon aussi d'occuper le temps parce qu'ils étaient énervés" par l'arrivée des policiers.

L'un des braqueurs a dit alors à son complice: "on va se rendre"; et "je lui ai dit: +vous n'avez aucune issue+", a-t-il ajouté.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles