Coupes budgétaires : les maires inquiets

Le président de l'Association des maires de France (AMF) le 24 novembre 2011 à Paris.[ [Mehdi Fedouach / AFP/Archives]]

Les maires ont le blues. Réunis en Congrès depuis mardi, ils aborderont jeudi l’épineux dossier des coupes budgétaires.

 

Les élus se sentent en effet pris à la gorge face à la baisse annoncée des dotations de l’Etat aux collectivités de 11 milliards d’euros d’ici à 2017.

Ils s’inquiètent de devoir rogner encore un peu plus dans leurs investissements, qui devraient reculer de 10,2% cette année pour les communes, selon une étude de la Banque postale.

"Il faut une négociation pour trouver un point d'équilibre", demande André Laignel, numéro deux de l’Association des maires de France (AMF) qui souhaite une baisse des dotations "moins brutale".

Le premier ministre Manuel Valls, qui se rendra jeudi porte de Versailles, à Paris, pour clôturer le congrès, devrait tenter de les rassurer sur leur avenir. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles