Drogue au volant : des tests accélérés

De nouveaux tests anti-drogue sont mis en place. De nouveaux tests anti-drogue sont mis en place.[Patrick Bernard / AFP/Archives]

La détection de drogue au volant, trop lente et trop coûteuse, va être modifiée. Seulement en test.

Comment mieux appréhender les conducteurs qui roulent sous l’emprise de la drogue, impliquée dans un quart des accidents mortels ? Les autorités veulent être plus efficaces sur le sujet et lancent à partir de lundi, dans une dizaine de départements, un nouveau test de dépistage plus rapide. 

La procédure actuelle démarre par un dépistage salivaire. S’il est positif, le conducteur doit effectuer un prélèvement sanguin envoyé en laboratoire. Un processus long et coûteux.

L’expérimentation prévoit donc de remplacer la prise de sang par un second prélèvement salivaire, effectué dans la foulée. Le premier bilan de cette initiative est attendu dans six mois. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles