Il ébouillante Ryry le pékinois : un an ferme

Ryry le Pékinois avait fait pipi sur la moquette (illustration). [DR]

Un Parisien a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Paris à une peine de prison ferme et une lourde amende. Il a été reconnu coupable de sévices particulièrement cruels sur son chien.

 

Ryry, un croisé pékinois a subi un véritable martyre. Pour avoir souillé le sol de l'appartement exigu occupé par un couple de Parisiens, résidant dans le 17e arrondissement, le malheureux a été l'objet d'actes de sadisme inimaginables.

Après avoir été lourdement battu, Riry aurait été ébouillanté avec une casserole d'eau chaude avant d'avoir l'oeil crevé. Quand il a été examiné par un vétérinaire, son collier collait à sa peau. Et pour soigner l'oeil crevé, le chien a dû être énucléé.

 

Peine sévère

C'est précisément le vétérinaire qui a signalé ces sévices avant que la SPA ne prenne le relais. L'affaire a été portée devant la justice, et le maître, qui nie l'avoir ébouillanté intentionnellement, a écopé d'un mois de prison ferme, d'une amende de 10.000 euros et d'une interdiction définitive de posséder un animal.

Quant à Ryry, il a trouvé un havre pour panser ses blessures. Sa bienfaitrice se nomme Madame... Sauveur, rapporte Le Parisien.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles