Agression antisémite à Créteil : ce que l'on sait

Le ministre de l'Intérieur ne doute pas du caractère antisémite de l'agression de lundi. Le ministre de l'Intérieur ne doute pas du caractère antisémite de l'agression de lundi. [VALERY HACHE AFP]

Un couple a été séquestré lundi à Créteil (Val-de-Marne), leur appartement cambriolé et la jeune femme violée. Les trois agresseurs "partaient de l'idée qu'être juif signifiait que l'on avait de l'argent". Voici ce que l'on sait de l'enquête.

 

> Que s'est-il passé ?

Les faits remontent à lundi dernier. Trois hommes, cagoulés et gantés, sequestrent durant plusieurs heures un jeune couple dans une habitation de Créteil, dans le Val-de-Marne. Les malfaiteurs, armés, ligotent le jeune homme de 21 ans et sa compagne de 19 ans.

Ils leur déclarent, selon les premiers éléments de l'enquête, qu'ils connaissent leur origine juive, et donc qu'il ont de l'argent. Les assaillants fouillent l'appartement et violent la jeune fille, d'après les enquêteurs. 

 

> Où en est l'enquête ? 

Deux des malfaiteurs et un complice présumé ont été interpellés. Ils ont été déférés ce mercredi et une information judiciaire a été ouverte. Le troisième homme présents lors des faits serait toujours en fuite.

 

> Etaient-ils déjà connus des services de police ? 

Ces individus sont soupçonnés d'avoir déjà agi de la sorte : ils auraient roué de coups un septuagénaire de la même ville en raison de sa religion, début novembre.

L'homme en question appartenait lui aussi à la communauté israélite, selon une source proche du dossier. 

 

> Que dit le gouvernement ? 

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve s'est dit "indigné" par l'attaque de lundi. Il considère que le caractère antisémite de cette agression est "avéré".

Et ce dernier de rappeler "sa détermination et celle du gouvernement à lutter sans relâche contre toute forme de racisme et d'antisémitisme".

 

 

 

 

À suivre aussi

Drame Créteil : un mort et huit blessés dans un violent incendie près de l'hôpital Henri Mondor
Un comité d'accueil musclé pour Emmanuel Macron
tensions Un comité d'accueil musclé pour Emmanuel Macron à Créteil
Faits divers Professeure braquée à Créteil : deux lycéens exclus définitivement de l'établissement

Ailleurs sur le web

Derniers articles