Lepaon reste numéro un de la CGT

Le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, à l'issue d'une rencontre avec le Premier ministre à Matignon, le 11 avril 2014.[Fred Dufour / AFP/Archives]

A l'issue de la réunion du bureau exécutif de la CGT, le syndicat a annoncé par communiqué qu'"aucun membre du bureau confédéral n'a demandé la démission" de Thierry Lepaon, le numéro un de la centrale, éclaboussé ces derniers jours par une série de faux pas.

 

Le numéro un de la CGT, Thierry Lepaon, éclaboussé par des faux pas répétés et des indemnités jugées par les militants "scandaleuses" n'a pas démissionné à l'issue de la réunion du bureau exécutif du syndicat (direction resserrée de dix membres), réunion considérée comme cruciale. 

 

"Aucun membre du bureau confédéral n'a demandé la démission" de Lepaon

Au menu de ce bureau, le seul sujet était le sort du secrétaire général, aux manettes depuis seulement un an et demi (mars 2013). Le syndicat a annoncé par communiqué que "contrairement à ce qui circule dans certains médias, aucun membre du bureau confédéral n'a demandé la démission" de Thierry Lepaon.

La CGT a décidé néanmoins de convoquer son "parlement" (CCN) "avant le 16 décembre" pour discuter de la situation interne.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles