Les feux de cheminée en débat en Ile-de-France

Ségolène Royal s’est montrée réservée sur une interdiction des feux de cheminée en Ile-de-France. Ségolène Royal s’est montrée réservée sur une interdiction des feux de cheminée en Ile-de-France. [AFP]

Pourra-t-on faire un feu de cheminée l’an prochain ? La question restait posée mardi après que Ségolène Royal s’est montrée réservée sur une interdiction de la pratique dans la région dès le 1er janvier, comme le prévoyait un arrêté préfectoral.

 
La ministre de l’Ecologie a en effet annoncé sur France 2 qu’elle allait "faire changer cette décision" destinée à réduire les émissions de particules fines, jugeant que la mesure n’allait "pas dans le bon sens" et qu’elle était "excessive". "On nous a fait croire que les feux de cheminée polluaient plus que les voitures diesel", a souligné Ségolène Royal.
 
L’arrêté avait pour but d’interdire l’utilisation des cheminées ouvertes et ne concernait pas les foyers fermés, les chaudières et les poêles à bois, plus respectueux de l’environnement. Cette disposition devait s’appliquer à Paris ainsi que dans 435 communes franciliennes, y compris en grande couronne, à l’image de Cergy-Pontoise (95), Mantes-la-Jolie (78), Corbeil-Essonnes (91) ou encore Melun (77).
 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles