Prime de Noël : faut-il s’inscrire ?

La prime de Noël, reconduite pour 2014, sera automatiquement versée à partir du 18 décembre. [FRD TANNEAU / AFP]

La prime de Noël, qui existe en France depuis 1998, vise à soutenir les personnes aux revenus les plus faibles durant la période des fêtes. Elle sera automatiquement reversée aux foyers concernés à partir de la mi-décembre.

 

Calculée en fonction de la composition de chaque foyer, la prime de Noël est une aide visant à soutenir les plus démunis durant la période des fêtes. Un bénéficiaire du RSA, en couple et avec 2 enfants, touchera une aide de 320,14 euros pour l’ensemble de sa famille.

Cette aide sera automatiquement reversée soit par la CAF (caisse d’allocations familiales), soit par la CMSA (caisse de mutualité sociale agricole), soit par Pôle emploi, aux personnes bénéficiant habituellement de minima sociaux. Les bénéficiaires du RSA socle mais aussi de l’ASS (Allocation spécifique de solidarité), de l’AER (Allocation équivalent retraite) et de l’ATS (Allocation transitoire de solidarité) sont concernés par cette prime. Aucune démarche n’est à effectuer pour la recevoir.

 

Montants variables

Si une seule prime est versée par foyer, son montant dépend de la composition de celui-ci. Elle correspond à 152,45 euros pour une personne isolée puis augmente en fonction du nombre de personnes présentes dans le foyer. 

Toucher de simples allocations chômage ou encore une aide liée à un handicap (AAH) ne suffit pas pour recevoir la prime de Noël. Néanmoins, des aides régionales sont également mises en place pour subvenir aux besoins des personnes les plus démunies. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles