Séisme : la terre a tremblé en Bretagne

Un technicien devant un sismograhe le 11 mars 2011 au Réseau national de surveillance sismique (Renass), à Strasbourg [Frederick Florin / AFP/Archives]

Un léger tremblement de terre, de magnitude 3,6, s'est produit mardi matin, peu avant 3H30, dans le Morbihan, au sud de la Bretagne, sans faire aucun dégât ni victime, a-t-on appris auprès du réseau national de surveillance sismique (Rénass).
 

L'épicentre du séisme était situé en mer, entre Quiberon et Belle-Ile-en-mer, à une profondeur de 10 kilomètres environ (Lat: 47,3485 N - Long: 3,0185 W), selon les données publiées sur le site de cet organisme.

Le séisme, qui a eu lieu à 3H22, a été ressenti sur Belle-Ile, distante d'une dizaine de kilomètres, à Quiberon et dans toutes les localités environnantes, jusqu'à Auray et Vannes, respectivement situées à 30 et 40 kms de l'épicentre.
 

"Nous nous demandions ce qui s'était passé"

"J'étais dans mon lit et j'ai senti celui-ci bouger. Je me suis demandé ce qui se passait, si je rêvais. Et ce matin toutes mes collègues m'ont dit avoir ressenti la même chose. Nous nous demandions ce qui s'était passé", a déclaré à l'AFP une employée de la mairie de Quiberon.

Zone faiblement sismique, la Bretagne a enregistré 1.078 séismes depuis 1980, selon les événements recensés par le Rénass, mais tous de magnitude inférieure à 5,4. La terre avait déjà tremblé près de Vannes le 21 novembre 2013 (magnitude 4,6).

Le dernier tremblement de terre en Bretagne remonte au 11 juillet dernier. Un séisme de magnitude 4,9 dont l'épicentre se situait en Manche, à 30 kilomètres au sud-ouest de l'île anglo-normande de Jersey avait été ressenti par certains habitants de la Manche et de toutes les zones côtières entre le Mont-Saint-Michel et Brest.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles