Bourgogne : une mère aurait étranglé ses deux enfants

Une enquête pour homicide volontaire a été confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie de Beaune. [LOIC VENANCE / AFP]

Dans la petite commune de Nuits-Saint-Georges (Côte-d'Or), une mère de famille aurait étranglé dans la nuit de mercredi à jeudi ses deux enfants âgés de trois et six ans.

 

Le drame s'est déroulé dans un pavillon de Nuits-Saint-Georges, où le père de famille, âgé de 40 ans et employé administratif au CHU de Dijon, a fait la découverte macabre en se levant pour préparer le petit-déjeuner.

"Ne voyant pas descendre ses enfants, il s'est rendu à l'étage: dans une chambre, il a découvert son épouse assise sur le lit, dans lequel se trouvait leur petit garçon sans vie; dans la chambre voisine, il constatait la présence de leur petite fille également décédée dans son lit", a relaté Marie-Christine Tarrare, procureur de la République à Dijon.

 

Des autopsies vendredi 

"Les enfants auraient subi des strangulations" at-elle précisé. L'autopsie des corps aura lieu vendredi.

"Cette famille s'est installée en Bourgogne, il y a trois ans, ils n'ont jamais fait parler d'eux que ce soit pour des violences ou des disputes". Les deux parents ont été hospitalisés et n'ont pas été placé en garde à vue.

La mère, âgée de 38 ans, employée dans un office notarial de Dijon, aurait ingéré des médicaments et a été hospitalisée, selon la magistrate, qui n'évoque pas de tentative de suicide à ce stade. "La maman avait depuis quelques temps des problèmes psychologiques suite au décès de son père, elle serait en arrêt de travail."

Une enquête pour homicide volontaire a été confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie de Beaune.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles