Education prioritaire : qui va entrer, et qui va sortir ?

La ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem. La ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem.[Alain Jocard / AFP]

La nouvelle carte de l'éducation prioritaire sera présentée mercredi par le ministère. Le système, non élargi, est réactualisé. 

 

Derrière ce jeu de chaises musicales, la stratégie de l’Éducation Nationale pour rendre le système scolaire plus équitable. La ministre Najat Vallaud-Belkacem va dévoiler mercredi en fin de matinée la nouvelle carte actualisée de l’éducation prioritaire, qui sera appliquée à partir de la rentrée 2015.

Le nombre des réseaux où le ministère concentre ses efforts pédagogiques reste inchangé : il y en aura 1 081, répartis entre les 781 REP (réseau d'éducation prioritaire), pour les établissements connaissant des difficultés, et les 350 REP +, pour les quartiers où les problèmes sociaux et la réussite scolaire sont les pires du pays.

Ci-dessous, la répartition académique prévue par le ministère :

education_prioritaire.jpg

 

Mais reste à savoir qui entre et qui sort de ce dispositif, lui qui offre notamment aux enseignants des indemnités supplémentaires et des heures de libre pour favoriser le travail en équipe.

Craignant de ne plus être présents sur la carte, de nombreux parents d’élèves et professeurs de plusieurs académies ont manifesté avant la présentation d’aujourdhui. Et de nouveaux mouvements pourraient avoir lieu dans la journée. 

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles