Nabilla pourrait être libérée pour Noël

Incarcérée depuis le 9 novembre, Nabilla pourrait prochainement bénéficier d’une remise en liberté conditionnelle.[MIGUEL MEDINA / AFP]

Une nouvelle confrontation entre Thomas Vergara et Nabilla Benattia mardi a clos le travail d’enquête du juge en charge de faire la lumière sur "l’affaire Nabilla". La bimbo pourrait prochainement bénéficier d’une remise en liberté conditionnelle.

 

Et si Nabilla retrouvait sa mère Marie-Luce, son frère Tarek et sa grand-mère Livia, pour célébrer ensemble et sous le sapin, les fêtes de fin d’année ? L’hypothèse paraît bel et bien plausible, au regard des derniers événements récents d’une affaire judiciaire qui progresse au compte-gouttes.

Mardi, une deuxième confrontation la première ayant eu lieu le 5 décembre – entre Nabilla Benattia et son ancien amant n’a pourtant pas permis au juge d’identifier le scénario précis de la nuit du 6 au 7 novembre, au cours de laquelle Thomas Vergara a reçu un coup de couteau au thorax.

 

Les anciens amants maintiennent chacun leur version

Si Vergara a réaffirmé que son ex petite amie était bien l’auteur du coup porté, Nabilla a, elle aussi, maintenu sa version des faits, expliquant que Thomas s’était en réalité blessé seul. Manifestement, aucune de ces deux explications contradictoires n’a convaincu le juge d’instruction. "Dans les deux cas, cela ne colle pas. L'arme s'est enfoncée de plusieurs centimètres dans les chairs et il a fallu une puissance certaine pour porter le coup", a estimé le parquet.

Il reste que l’instruction menée par le parquet de Nanterre est désormais terminée. "Toutes les investigations nécessaires ont été faites et nous en tirerons les conséquences", a confirmé une source émanant du parquet.

 

"Elle sera donc très certainement sortie de prison avant Noël"

La justice ne devrait donc pas s’opposer à une nouvelle demande de remise en liberté de Nabilla, déposée par ses avocats. La décision du ministère public devrait même intervenir dans les huit prochains jours. "Elle sera donc très certainement sortie de prison avant Noël", indique-t-on. De quoi apaiser les fans de la plantureuse brune, dont les lettres arrivent par dizaines chaque jour, à la maison d’arrêt pour femmes de Versailles.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles