Drame de Nantes : Virgile avait fait don de ses organes

Deux jours après les faits, cinq personnes demeurent toujours hospitalisées. [GEORGES GOBET / AFP]

Les parents de Virgile Porcher, jeune homme fauché lundi par une voiture folle lors du marché de Noël de Nantes, ont accepté le don d’organes. Un souhait qu’avait émis la victime avant de mourir.

 

François Hollande a salué depuis Saint-Pierre et Miquelon le geste de "fraternité" du jeune homme tué à Nantes et de ses parents qui ont accepté le don d'organes.

Evoquant la tragédie du marché de Noël de Nantes, où une voiture a fauché des passants lundi soir, le président a déclaré : "Un jeune est mort. J'ai eu ses parents pendant que j'étais ici à Saint-Pierre et Miquelon pour leur témoigner notre solidarité, celle de toute la Nation, à ses parents, cette famille durement éprouvée."

 

"Il l’avait prévu et nous le voulions"

Le père de la victime "m'a dit : notre fils a fait un don d'organe, il l'avait prévu et nous le voulions", a indiqué M. Hollande.

«C'est finalement ce que nous devons garder à l'esprit: même dans la douleur, même dans l'épreuve, il doit y avoir une valeur qui nous dépasse de fraternité, d'humanité, comme ce jeune en a été capable.», a-t-il ajouté.

 

Cinq autres victimes encore hospitalisées

Deux jours après les faits, cinq personnes demeurent toujours hospitalisées. Toutes sont considérées dans un état grave, sans pour autant que leur pronostic vital ne soit engagé.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles