Mont-Blanc : un alpiniste trouve la mort, un autre disparait

Un alpiniste a trouvé la mort sur le massif du Mont-Blanc dans une avalanche. [AFP]

Le corps sans vie d'un alpiniste âgé d'une vingtaine d'année a été découvert jeudi sur le glacier d'Armancette (Haute-Savoie), son camarade de cordée n'ayant pas été encore retrouvé, a-t-on appris auprès du PGHM de Chamonix.

Ce sont les proches qui avaient signalé mercredi soir la disparition des deux alpinistes, a précisé le PGHM, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Les secouristes avaient dès mercredi soir effectué une reconnaissance aérienne par hélicoptère de la sécurité civile, pour tenter de les retrouver. Celle-ci avait permis de constater qu'une importante avalanche s'était produite sur le glacier d'Armancette, dans le massif du Mont Blanc.

Les recherches sur le terrain n'ayant pu reprendre qu'au lever du jour ce jeudi, elles ont duré toute la journée, épaulées par des équipes cynophiles, dans le secteur des Dômes de Miage.

Le corps d'un des deux jeunes hommes a finalement été découvert, tandis que celui du second alpiniste était toujours porté disparu.

Les recherches reprendront vendredi matin, sur un glacier raide, de 500 mètres de large et 600 mètres de dénivelé, a précisé le PGHM.

Ils ne sont pas originaires de Haute-Savoie, a ajouté la même source qui refusait pour l'heure de révéler leurs origines.

 

Vous aimerez aussi

Vue du sommet du Nanga Pargat, surnommé «la montagne tueuse».
Pakistan Les deux alpinistes disparus sur le Nanga Pargat sont morts
Une vue du massif du Dhaulagiri, à proximité immédiate du Gurja, prise du village de Nagi, à 200 km à l'ouest de Katmandou [PRAKASH MATHEMA / AFP/Archives]
Drame Alpinistes morts au Népal : ce que l'on sait
Drame Au moins huit alpinistes tués dans une ascension au Népal

Ailleurs sur le web

Derniers articles