Millau : une fillette meurt dans un accident, son frère "cliniquement mort"

Une fillette de sept ans est décédée dans l'accident. Son frère est entre la vie et la mort.[AFP]

Une fillette de cinq ans est décédée et son frère de sept ans est "cliniquement mort" à la suite du choc frontal de deux véhicules dans la nuit de vendredi à samedi à Millau, a-t-on appris de sources concordantes.

 

La fillette est décédée sur le coup, lors du choc frontal de deux véhicules vers 00h30 à la sortie de Millau, selon les pompiers. 

Son frère, qui était dans la même voiture, a été hospitalisé "dans le coma" au CHR de Montpellier, a indiqué à l'AFP le sous-préfet de Millau, Bernard Breyton.

Sa "mort clinique" a été déclarée à la mi-journée, a-t-il ajouté. 

La soeur jumelle de la fillette décédée a également été hospitalisée à Montpellier, dans un état grave. Elle souffre d'un traumatisme crânien, selon les pompiers.

Sa mère, polytraumatisée, a elle aussi été transférée à Montpellier.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les trois enfants se trouvaient avec leur mère âgée de 34 ans, et leur père de 39 ans, quand ce dernier s'est assoupi au volant et a percuté une voiture venant en sens opposé, selon M. Breyton.

Un homme de 22 ans et une femme de 25 ans se trouvaient à bord du véhicule percuté. La femme, qui était enceinte, a fait une fausse couche, a-t-il ajouté.

Le couple a été hospitalisé à Millau, ainsi que le père occupant l'autre véhicule. Leurs jours ne sont pas en danger, selon les pompiers. 

Le choc très violent laisse de plus penser à un excès de vitesse sur cette route d'agglomération limitée à 50 km/h, selon la même source. 

L'enquête a été confiée au commissariat de Millau, qui a indiqué que les tests d'alcoolémie étaient négatifs.

 

À suivre aussi

Les dégâts après l'incendie au restaurant La Rotonde, dans le quartier de Montparnasse à Paris.  [Aurore MESENGE / AFP]
Faits divers Enquête après une intrusion et un départ de feu dans une brasserie prisée d'Emmanuel Macron
Selon des images relayées sur les réseaux sociaux, la maison s'est effondrée.
Faits divers Une maison explose à Limoges et fait deux blessés
L'adolescente a expliqué aux policiers qu’elle était forcée par deux hommes à se prostituer de jour comme de nuit, tout comme une autre jeune fille qui n’était pas présente.
Faits divers Séquestrée et prostituée de force, une ado alerte sa mère sur Snapchat

Ailleurs sur le web

Derniers articles