Ces faits divers qui ont ému la France en 2014

Des lumières des projecteurs à la prison pour femmes de Versailles. En 2014, la star de téléréalité Nabilla Benattia a plus occupé la rubrique faits divers que la rubrique people. [Photo Sipa pour DirectMatin]

La fin de 2014 signe le temps des rétrospectives et des divers classements en lien avec l'actualité des douze derniers mois. Voici une sélection de dix faits divers qui ont ému la France cette année.

 

1. Paris : quatre policiers soupçonnés de viol

Quatre policiers de la Brigade de recherches et d'intervention (BRI) sont accusés de viol par une touriste canadienne. Les faits se seraient produits dans les locaux mêmes de la PJ, au mythique quai des Orfèvres à Paris, dans la nuit du mardi 22 au mercredi 23 avril 2014. La victime aurait accepté de suivre les policiers dans leurs bureaux à l'issue d'une soirée arrosée. Au second jour de garde à vue, l'un des policiers admet une relation sexuelle consentie. Deux sont finalement mis en examen pour viol en réunion et placés sous contrôle judiciaire, un troisième est placé sous le statut de témoin assisté.

 

2. Hélène Pastor : une affaire de famille

Hélène Pastor, 77 ans, membre de l'une des plus riches familles monégasques, ainsi que son chauffeur Mohamed Darwich, 64 ans, sont mortellement blessés par deux tireurs embusqués devant un hôpital de Nice le 6 mai 2014. Dès le 23 mai, l'enquête désigne son gendre, Wojciech Janowski, 64 ans, consul honoraire de Pologne à Monaco. Celui-ci avoue le 26 juin avoir commandité l'assassinat de sa belle-mère pour des raisons financières et celui du chauffeur pour faire diversion. Huit jours plus tard, il se rétracte faisant valoir sa mauvaise pratique du français. La fille de la défunte, Sylvia Pastor, placée en garde à vue pour les besoins de l'enquête, est quant à elle remise en liberté et aucune charge n'est retenue contre elle.

 

3. Un adolescent rom lynché, dans un état critique

À Pierrefitte-sur-Seine (93), un jeune Rom de 16 ans, soupçonné de cambriolages dans une cité de Seine-Saint-Denis, est enlevé chez lui par plusieurs personnes le vendredi 13 juin 2014, sous les yeux de sa famille, roué de coups et laissé pour mort dans un chariot de supermarché. Le jeune homme sort du coma au bout d'un mois. Cette vengeance provoque "l'indignation" de François Hollande. Une information judiciaire pour "tentative d'homicide" et "enlèvement et séquestration" est ouverte.

 

4. Une institutrice poignardée devant ses élèves par une déséquilibrée à Albi

Une enseignante d'une école maternelle d'Albi (Tarn) est poignardée à mort par la mère d'une élève de sa classe, devant les enfants, le 4 juillet, soit au dernier jour de l'année scolaire. Le drame connaît un retentissement national. La mère de famille est internée le jour-même en hôpital psychiatrique. Profondément émue, la population d'Albi organise une marche silencieuse en l'honneur de l'institutrice.

 

5. Brigade des stups' : 50 kg de cocaïne ont disparu

Le 24 juillet, la police judiciaire parisienne constate la disparition de 52 kilos de cocaïne, d'une valeur marchande de 2 millions d'euros, placés sous scellés dans ses locaux. Un brigadier, identifié par la vidéo-surveillance, est arrêté le 2 août sur son lieu de vacances dans les Pyrénées-Orientales. D'importantes sommes d'argent qu'il dit avoir gagnées au jeu sont découvertes chez lui. Il est mis en examen et écroué.

 

6. Cinq stagiaires de l'UCPA et leur guide font une chute mortelle dans le massif du Mont-Blanc

Cinq stagiaires de l'UCPA (Union nationale des centres sportifs de plein air) et leur guide se tuent le 13 août en chutant de 250 mètres dans le massif du Mont-Blanc. Il s'agit de l'un des plus graves accidents d'alpinisme de ces dernières années dans les Alpes françaises.

 

7. Un immeuble s’effondre à Rosny-sous-Bois

Un immeuble d'habitation de quatre étages s'effondre le 1er septembre après une explosion à Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) faisant 8 morts et 11 blessés. C'est l'explosion la plus meurtrière en France depuis une dizaine d'années. Les enquêteurs privilégient la piste d'une déflagration due au gaz dans un appartement.

 

8. Décès à la maternité d’Orthez : l’anesthésiste avait bu le soir des faits

Une jeune femme est victime d'un accident d'anesthésie lors d'un accouchement par césarienne à la maternité du centre hospitalier d'Orthez (Pyrénées-Atlantiques), dans la nuit du 26 au 27 septembre. Elle décède quatre jours plus tard à l'hôpital de Pau. L'anesthésiste, qui souffre d'alcoolisme, est écrouée. La maternité sera fermée. L’anesthésiste est remise en liberté en décembre 2014.

 

9. Nabilla, soupçonnée de tentative de meurtre sur son compagnon, est mise en examen et écrouée

La vedette de téléréalité Nabilla est arrêtée à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), soupçonnée d'avoir blessé d'un coup de couteau son compagnon Thomas Vergara, lors d'une dispute survenue dans la nuit du 6 au 7 novembre. Leurs versions des faits divergent. Nabilla est mise en examen pour tentative de meurtre et écrouée. Libérée le 18 décembre, elle a interdiction de contacter Vergara.

 

10. La France connait trois attaques en trois jours

- Le 20 décembre, un Burundais converti à l'islam agresse des policiers avec un couteau en criant "Allah Akbar" au commissariat de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire), avant d'être tué.

- Le lendemain, un automobiliste, souffrant d'une "pathologie psychiatrique", renverse et blesse volontairement 13 personnes à Dijon, criant "Dieu est le plus grand" en arabe.

- Le 22, un homme à bord d'une camionnette fonce sur un marché de Noël à Nantes, tuant un jeune homme et blessant 9 personnes avant de se porter plusieurs coups de couteau. Il avait 1,80g d'alcool par litre de sang.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles