Baisse du nombre d'enfants étrangers adoptés en France

Des enfants dans le couloir d'un orphelinat [Georges Gobet / AFP/Archives]

Moins de 1.000 enfants étrangers pourraient avoir été adoptés par des Français en 2014. Un chiffre en net recul comparé aux années précédentes.

 

Au 1er décembre 2014, 935 enfants étrangers avaient été recueillis par des foyers français. Soit "le nombre d'adoptions le plus bas depuis trente ans" détaille au Figaro Béatrice Biondi, directrice de l'AFA (Agence française de l'adoption), opérateur public pour l'adoption internationale. "Si l'on arrive à 1 050 adoptions internationales, il s'agira d'un recul d'environ 22 % par rapport à 2013.", ajoute-t-elle.

En 2013, 1.343 enfants venant de l'étranger ont été adoptés en France, contre 3.504 en 2010 et près de 4.000 en 2003.

 

Un déclin qui devrait se poursuivre

Si la France n'est pas le seul pays à subir une baisse du nombre d'adoptions internationales – les États-Unis et les autres pays européens sont aussi touchés – la situation ne devrait pas s'arranger dans les années à venir.

En effet, la Russie, d'où sont originaires la majorité des enfants adoptés (à l'égalité avec le Vietnam), devrait prochainement refuser les demandes d'adoption en individuel pour accepter les seuls dossiers présentés par les organismes agréés pour l'adoption (OAA) ou l'AFA qui accompagnent les parents dans leur démarche et sécurisent les processus, détaille le quotidien.

Une mauvaise nouvelle pour les quelques 20.000 candidats français qui disposent d'un agrément en cours de validité, document indispensable pour recueillir un enfant,

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles