Bébé rom de Champlan : une enquête ouverte par le parquet d'Evry

Le parquet d'Evry a ouvert une enquête pour faire la lumière sur l'affaire.[AFP]

Le parquet d'Evry a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire pour discrimination après le supposé refus du maire de Champlan (Essonne) d'inhumer un bébé rom.

 

"Cette enquête, confiée à la compagnie de gendarmerie de Palaiseau, aura pour objet de recueillir les déclarations des personnes ayant eu à connaître de cette situation et de déterminer les conditions dans lesquelles ce refus aurait été opposé à la famille" a déclaré le procureur Eric Lallement dans un communiqué.

L'affaire a particulièrement ému l'opinion. Dans la nuit du 25 au 26 décembre dernier, le nouveau-né était emporté par la mort subite du nourrisson dans le bidonville de Champlan dans l'Essonne, où ses parents étaient installés depuis un an.

Faisant les démarches pour enterrer leur enfant dans le cimetière de la ville, ils auraient essuyé un échec sans obtenir d'explications selon le gérant de l'entreprise de pompes funèbres de la ville.

La petite fille de deux mois a finalement été inhumé lundi en milieu de journée à Wissous.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles