Hoquet : les astuces qui marchent

Comment faire passe son hoquet ? Découvrez pleins d'astuces. [CC0 Public Domain]

Le hoquet, contractions du diaphragme qui s’enchainent brusquement, est un phénomène qui oscille entre le désagréable et le pénible. Voici quelques astuces qui marchent pour le stopper net.

 

Le hoquet n’est jamais agréable et parfois très gênant. Première astuce pour s’en débarasser : retenir sa respiration. En effet, la hausse de dioxyde de carbone dans le sang aide à faire cesser les spasmes. Cette astuce est la plus discrète…et ne nécessite aucun matériel. Cependant, elle ne marche pas pour tout le monde et à tous les coups.

Faire fondre un sucre sur sa langue est également une technique assez efficace. Avec un peu de patience, le hoquet ne devrait pas durer une fois le sucre avalé. Si jamais le hoquet résiste, il est possible d’ajouter du vinaigre de vin ou du jus de citron sur le sucre pour obtenir l’effet désiré.

 

En solo ou en duo

Autre solution, facile à réaliser à domicile : s’allonger sur le dos et de ramener ses genoux sur la poitrine pour comprimer le diaphragme. En restant quelques instants dans cette position, votre diaphragme devrait cesser de se contracter.

Une autre astuce se révèle très efficace : demander à son partenaire ou ami de masser avec force le dos et plus particulièrement les omoplates.

 

Efficacité moins avérée

Les astuces les plus connues ne sont pas toujours les plus efficaces. Boire de l’eau à l’envers n’est pas simple et pas toujours convaincant. Poser un glaçon sur son nombril provoquerait un choc thermique et ferait disparaitre le hoquet. Cela reste à prouver.

Réfléchir à ce que l’on a mangé avant-avant-hier midi ferait aussi disparaitre le hoquet. Tous comme attacher ses lacets sans plier les genoux feraient aussi disparaitre le hoquet. Idem pour la célèbre frayeur subite. Mais toujours à condition d'y croire un peu... 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles