IDF : ce qui va changer dans les transports en 2015

Photo d'illustration. Photo d'illustration.[AFP]

La nouvelle année apporte son lot de nouveautés dans les transports franciliens.

 

La plupart d’entre elles vont directement et rapidement améliorer le quotidien des usagers. Par ailleurs, 2015 marquera également le lancement de vastes chantiers pour l’avenir des transports dans la future métropole du Grand Paris.

 

Le passe unique cet automne

Si le futur tarif de 70 euros par mois est déjà entré en vigueur pour la zone 1-2 depuis le 1er janvier (contre 67,10 euros auparavant), le passe Navigo à tarif unique sera réellement mis en place à partir de la rentrée de septembre.

Pour cette somme, il permettra donc à tous les abonnés franciliens d’emprunter les transports en commun dans les cinq zones (une offre qui est facturée actuellement 113,20 euros). Les plus éloignés de la capitale, qui habitent dans la zone 5, y gagneront 520 euros chaque année. En revanche, ceux de la zone 1-2, déboursent 34 eu­ros de plus par an. Environ quatre millions de personnes sont ainsi concernées par ce dézonage complet.

 

Le Grand Paris Express se lance

Les premiers coups de pioche du chantier du Grand Paris Express seront donnés à partir de février. Les travaux commenceront par la ligne 15, la rocade de 75 kilomètres autour de la capitale, passant par la petite couronne. Le chantier débutera par le tronçon sud, d’abord à Issy-les-Moulineaux (92), puis à Champigny-sur-Marne (94). Les premières rames devraient commencer à circuler d’ici à 2020.

 

Des renforts pour les bus

Dès lundi, le réseau de bus en Ile-de-France va être densifié. Une quarantaine de lignes sont concernées à Paris et en banlieue, avec des passages plus fréquents, le prolongement de certaines d’entre elles et la mise en service de davantage de bus articulés, qui peuvent transporter environ 15 % de passagers en plus. Par ailleurs, les premiers bus électriques et hybrides, plus respectueux de l’environnement que les bus standards, vont également faire leur apparition dans le courant de l’année.

La 3G se déploie dans le métro

Dans le métro et les RER A et B, l’année 2015 sera surtout marquée par le déploiement de l’Internet mobile haut débit. La RATP a pour objectif de couvrir 75 % de son réseau en 3G et 4G d’ici à la fin de l’année, grâce à des partenariats noués avec les opérateurs (SFR, Bouygues, Orange et dernièrement Free). L’objectif est d’agrémenter les trajets et d’offrir une meilleure information aux voyageurs dans les rames. La couverture totale est attendue pour la fin 2016.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles