Le parquet requiert le renvoi en correctionnelle de Cahuzac

Le parquet a requis le renvoi en correctionnelle de l'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac accusé de fraude fiscale.[PATRICK KOVARIK / AFP]

Le parquet national financier (PNF) a requis lundi le revoi en correctionnelle de l'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, soupçonné de fraude fiscale.

 

La PNF aurait également fait savoir qu'elle souhaitait juger l'ancienne épouse du ministre, Patricia Cahuzac.

Un renvoi en correctionnelle pour blanchiment de fraude fiscale a également été requis contre l'établissement financier suisse Reyl & cie, son patron et l'avocat de ce dernier. 

Si les juges venaient à suivre le parquet, les Cahuzac seraient alors poursuivis pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale.

 

Les faits

Le site Mediapart avait révélé en décembre 2012, que Jérôme Cahuzac, alors au gouvernement, détenait depuis 1992, un compte caché, crédité de 600.00 euros, dans un établissement bancaire suisse.

Après avoir nié dans un premier temps, l'ancien ministre du budget, qui avait été contraint à la démission, avait reconnu les faits le 2 avril 2013.

Son ancienne femme, Patricia Cahuzac, a avoué l'existence d'un compte bancaire sur l'Ile de Man, ainsi qu'un compte en Suisse disctinct de celui son mari.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles