Baumettes : une "page Facebook de la honte" pour le FN

Photo transmise par le CGPL, de la prison des Baumettes le 16 octobre 2012 à Marseille.[Gregoire Korganow / CGPL/AFP/Archives]

Le Front national a dénoncé dans un communiqué une "page Facebook de la honte" après la découverte d'une page sur le réseau social montrant des détenus de la prison des Baumettes, à Marseille, exhibant liasses de billets et produits stupéfiants.

 

"Les faits (...) sont d'une extrême gravité", a écrit le parti d'extrême droite dans un communiqué lundi soir.

"Ils exposent au vu et au su de tous les violations quotidiennes et massives du règlement intérieur de la prison (...) Ces faits témoignent du laxisme coupable des gouvernements +UMPS+ successifs, qui ont laissé se dégrader la situation des prisons françaises en cassant les moyens de l'administration pénitentiaire, et en refusant toute politique de fermeté", assure-t-on.

"Ces faits constituent en outre une insulte écoeurante aux victimes et à l'ensemble de la société française", juge le parti dirigé par Marine Le Pen.

"Il est inadmissible que par violation répétée du règlement intérieur, les conditions de vie en prison deviennent, sous certains aspects, plus faciles que pour le commun des Français", soutient également le FN.

"On paye ici également les jurisprudences laxistes héritées de la Cour européenne des droits de l'Homme, qui ont abouti à l'interdiction des fouilles systématiques au corps, et favorisent aujourd'hui tous les trafics en prison", assure-t-on.

"La prison doit être un lieu de dignité, mais aussi et surtout un lieu de discipline et d'application des peines. Il convient en conséquence de réinstaurer des règles de fermeté et de bon sens par l'application stricte du règlement intérieur des prisons, de remettre en place les fouilles systématiques au corps, et de redonner à l'administration pénitentiaire française les moyens humains et matériels qui lui font défaut", demande le FN.

Des enquêtes administrative et judiciaire ont été ouvertes après la découverte d'une page Facebook "MDR o Baumettes" (mort de rire aux Baumettes) montrant des détenus exhibant liasses de billets et produits stupéfiants, a-t-on appris lundi auprès de la direction interrégionale de l'Administration pénitentiaire.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles