Charlie Hebdo : la traque des frères Kouachi reprend en Picardie

Charlie Hebdo : la traque des frères Kouachi reprend en Picardie.[JOEL SAGET / AFP]

La traque policière des frères Kouachi, soupçonnés d'être les tireurs de Charlie Hebdo, reprenait vendredi matin entre villages et forêts dans une zone de plusieurs kilomètres de diamètre qui s'étire de Villers-Cotterêts à Soissons, en Picardie, ont constaté des journalistes de l'AFP.

 

Vers 08H00, plusieurs camionnettes de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) de la police judiciaire sont arrivées dans la zone où la chasse à l'homme se concentre depuis la veille.

"Les recherches vont reprendre, notamment dans les zones boisées", a expliqué à l'AFP une source policière.

Sur les routes du secteur de Longpont, où la dernière opération d'envergure s'était achevée jeudi vers 22H00, militaires et gendarmes continuent de filtrer les accès, fusil en bandoulière, arrêtant tous les automobilistes qui quittent le village pour se faire ouvrir les coffres de voitures.

Sur la RN2 avoisinante, reliant cette zone à Paris, des camions de gendarmes sont postés, et des gendarmes effectuent des rondes avec des lampes torches.

Au moins un barrage de police, tenu par des troupes d'élite cagoulées et lourdement armées, filtrait les accès à la forêt domaniale de Retz, où s'était concentrées les opérations la veille.

Dans la soirée de jeudi, le dispositif des forces de l'ordre avait été allégé. Les rues des bourgades qui parsèment la forêt de Retz, théâtre jeudi de multiples opérations de recherches des forces d'élite du Raid et du GIGN, sont restées désertes toute la nuit.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles