Une cellule d'aide aux familles des victimes mise en place

La cellule d'aide aux familles des victimes est installée au Quai d'Orsay. [AFP]

Une cellule d'aide aux familles des victimes des attentats et des prises d'otages qui ont endeuillé la France depuis mercredi va être créée, a annoncé Matignon vendredi.

 

Le Premier ministre Manuel Valls "a demandé que tous les moyens nécessaires soient mis au service de l'accompagnement des proches des victimes, pour les soutenir dans cette épreuve et les guider dans toutes les démarches qu'ils auront à accomplir", précise son cabinet dans un communiqué.

"Chaque famille de victimes sera appelée par cette cellule", dont la création a été décidée par François Hollande et Manuel Valls, indique Matignon. Les personnels de cette cellule peuvent être joints au 01 45 50 34 60, précise-t-on de même source.

La cellule peut apporter des réponses à toutes les questions concernant la prise en charge et l'indemnisation, mais propose également l'assistance de psychologues. Elle est installée physiquement au quai d'Orsay et a été placée sous la direction de Didier Le Bret, directeur du centre de crise du ministère des Affaires étrangères, a indiqué un porte-parole de la Chancellerie.

Ce dispositif comprend des éléments du Service de l'accès au droit et à la Justice et de l'aide aux victimes (Sadjav), dépendant du ministère de la Justice, ainsi que des personnels rattachés au ministère de l'Intérieur, de la sécurité civile et des agents du quai d'Orsay, toujours selon la Chancellerie.

Au total, avec la tuerie contre Charlie Hebdo qui a fait 12 morts mercredi, le meurtre d'une policière municipale à Montrouge jeudi et le décès de quatre otages dans un supermarché casher vendredi, 17 personnes sont mortes en région parisienne sous les balles des deux frères Saïd et Chérif Kouachi et d'Amedy Coulibaly, tués par les forces de l'ordre.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles