IDF : des débuts moroses pour les soldes

Vitrine d'un magasin. [Jean-Christophe Verhaegen / AFP/Archives]

Lancées le mercredi 7 janvier, les soldes d’hiver sont vite sorties des priorités des Franciliens.

 

Le recul de la fréquentation des commerces de la région par rapport à l’an dernier est notable, avec -10 points pour le week-end et -7 points depuis mercredi, selon un sondage de la société Toluna.

Les grands magasins, particulièrement exposés aux problèmes de sécurité, n’ont pas été épargnés : les ventes ont diminué de 10 % au Printemps Haussmann, selon une porte-parole, tandis que du côté des Galeries Lafayette, la baisse se compte «à deux chiffres».

Pour Julien Tuillier, chargé d’étude à la CCI d’Ile-de-France, ce n’est pas forcément la peur qui a retenu les acheteurs, mais plutôt «l’état d’esprit qui n’y était pas.» D’autre part, il a constaté que le nombre de touristes pendant ce premier week-end de soldes «était moins élevé que d’habitude, car beaucoup d’entre eux ont sans doute décalé leur arrivée».

Néanmoins, les commerçants peuvent garder espoir, notamment grâce à la prolongation des soldes d’une semaine cette année, soit jusqu’au 17 février.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles