Rémi Fraisse : un gendarme en garde à vue

L'affaire Rémy Fraisse connaît un nouveau rebond[REMY GABALDA / AFP]

L'enquête sur les circonstances de la mort de Rémi Fraisse, opposant à la construction du barrage de Sivens, rebondit. Le gendarme, qui a jeté la grenade mortelle, a été placé en garde à vue. 

 

Le gendarme qui a lancé la grenade responsable de la mort de Rémi Fraisse lors de heurts avec les forces de l'ordre sur le site du barrage de Sivens (Tarn) a été placé en garde à vue, a indiqué mercredi le parquet à Toulouse.

"Le gendarme qui a lancé la grenade a été placé en garde à vue ce matin par les juges d'instruction", a indiqué à l'AFP Pierre-Yves Couilleau, procureur de la République à Toulouse.

L'Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) qui avait enquêté sur les circonstances du décès du jeune militant, avait pour sa part conclu que les gendarmes n'avaient commis aucune faute professionnelle.

 

À suivre aussi

Sivens : 4 ans après la mort de Rémi Fraisse, la vallée du Tescou attend toujours son barrage
Social Sivens : 4 ans après la mort de Rémi Fraisse, la vallée du Tescou attend toujours son barrage
Mort de Rémi Fraisse : l'affaire devant le conseil constitutionnel
Justice Mort de Rémi Fraisse : l'affaire devant le conseil constitutionnel
Justice Mort de Rémi Fraisse : non-lieu en faveur du gendarme

Ailleurs sur le web

Derniers articles