Une mineure de 14 ans mise en examen pour apologie du terrorisme

La jeune fille aurait lancé lors d'un contrôle dans le tramway lundi : "On est les soeurs Coulibaly, on va sortir les kalachnikovs". [ARCHIVES AFP]

Une mineure de 14 ans a été mise en examen mercredi par un juge des enfants de Nantes pour apologie du terrorisme, après avoir menacé lundi des contrôleurs dans le tramway de "sortir les kalachnikovs", a-t-on appris de sources judiciaires.

 

La jeune fille aurait lancé aux agents de la Semitan, le gestionnaire du réseau de transports en commun de l'agglomération nantaise, lors d'un contrôle dans le tramway lundi : "On est les soeurs Coulibaly, on va sortir les kalachnikovs", a indiqué l'une de ces sources, confirmant des informations de la presse locale.

Le juge des enfants l'a mise en examen pour "apologie du terrorisme", conformément aux réquisitions du parquet des mineurs, et une "mesure de réparation" pénale a été prononcée à l'encontre de cette adolescente non scolarisée, selon une autre source judiciaire.

L'une des jeunes filles avec qui elle voyageait, majeure quant à elle, a reçu une convocation devant le tribunal correctionnel de Nantes pour des "menaces de mort" envers les agents de la Semitan, a ajouté l'une des sources.

Un homme est par ailleurs convoqué devant le tribunal correctionnel de Nantes le 26 janvier pour avoir crié à des CRS : "On va jeter des grenades, ça je sais faire", a-t-on appris de source policière.

Selon la Chancellerie, 54 procédures judiciaires ont été ouvertes pour "apologie du terrorisme" et "menaces d'actions terroristes" depuis l'attentat du 7 janvier contre Charlie Hebdo. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles