Le périph' parisien plus sûr depuis sa limitation à 70 km/h

Des employés municipaux changent les paneaux de limitation de vitesse le 7 janvier 2014 sur le boulevard périphérique à Paris [Jacques Demarthon / AFP] Des employés municipaux changent les paneaux de limitation de vitesse le 7 janvier 2014 sur le boulevard périphérique à Paris [Jacques Demarthon / AFP]

Un an après son entrée en vigueur, la baisse de la vitesse sur le périphérique voit ses premiers effets positifs. 

 

Depuis le passage de 80 à 70km/h, on y a en effet dénombré 627 accidents l’an passé, contre 742 en 2013 (- 15 %), d’après les chiffres de la préfecture de police et de la mairie de Paris révélés dimanche dans le JDD.

Même constat concernant le nombre de blessés sur la rocade parisienne, qui a baissé dans les mêmes proportions, passant de 908 à 776 personnes.

Mise en place pour réduire la pollution, le bruit et l’accidentologie, "cette mesure est une réussite» pour Christophe Najdovski, adjoint EELV en charge des déplacements, qui estime "qu’elle a aussi permis de réduire les bouchons.""

Les résultats encourageants sur le plan de la sécurité routière pourraient aussi s’expliquer par la présence des radars bornant le périphérique, qui sont passé de sept à seize. Le nombre d’infractions qu’ils ont relevé a d’ailleurs plus que triplé depuis 2013.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles