Un drone a survolé l'Elysée

Un drone aurait survolé l’Elysée. Les faits se seraient déroulés dans la nuit de jeudi à vendredi vers deux heures du matin. [Archives AFP]

Alors que le dispositif Vigipirate "Alerte attentat" est toujours en vigueur sur l’ensemble du territoire français, un drone a survolé le Palais de l’Elysée dans la nuit de jeudi à vendredi.

 

Un drone a survolé l’Elysée l'espace de quelques secondes. Les faits se sont déroulés dans la nuit de jeudi à vendredi vers deux heures du matin. Un petit appareil ressemblant à un hélicoptère avec quatre hélices aurait été vu par deux policiers en faction.

Le recoupement des témoignages permet d’établir que l’engin semblait provenir de la place Beauvau – où se situe le ministère de l’Intérieur - et prenait la direction de la place de la Concorde.

 

Une caméra sur le drone ?

Selon les informations dévoilées par iTélé, l’hypothèse d’un acte terroriste aurait d’ores et déjà été écartée. La chaîne d’information en continu avance même que l’engin en question était certes trop léger "pour transporter la moindre charge explosive", mais était, pour autant, tout à fait capable d’être doté d’une caméra.

Une enquête a été ouverte. Celle-ci a été confiée à la gendarmerie des transports aériens.

Le survol de l'Elysée par ce drone relance le débat autour de la sécurité du palais présidentiel. Celle-ci avait déjà été fortement critiquée lors de la publication, en novembre dernier, de photos volées montrant François Hollande et Julie Gayet dans l’enceinte même de l’Elysée.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles