La CGT coupe le courant, Manuel Valls et 1.900 foyers privés d’électricité

Le Premier ministre n’a pas été le seul à faire les frais de cette coupure de courant…[SEBASTIEN BOZON / AFP]

Un black out a perturbé mardi soir à Audincourt le meeting de soutien organisé par Manuel Valls au candidat PS en lice pour le premier tour de la législative anticipée dans la 4ème circonscription du Doubs. Et le Premier ministre n’a pas été le seul à faire les frais de cette coupure de courant…

 

Le coup de la panne. Alors qu’il était venu apporter son soutien à Frédéric Barbier, candidat socialiste à la législative partielle dans la 4ème circonscription du Doubs anciennement détenue par Pierre Moscovici désormais Commissaire européen, Manuel Valls a dû faire face à une coupure de courant inattendue.

La salle, située à Audincourt (Doubs), a été plongée dans le noir quelques minutes avant l’intervention du Premier ministre, l’obligeant à patienter de longues minutes avant de pouvoir s’exprimer devant les quelque mille personnes venues écouter son discours de soutien.

 

Soutien face à la loi de transition énergétique

Cette coupure d’électricité résulterait d’un acte malveillant dont la responsable ne serait autre que… la CGT ! C’est du moins ce qu’a laissé entendre la Fédération Nationale CGT des Mines et de l’énergie qui a expliqué "soutenir la coupure d'électricité réalisée par les électriciens et les gaziers", face à la loi de transition énergétique.

Manuel Valls n’a pas été le seul à avoir été perturbé par cette panne de courant. Selon Martial Bourquin, sénateur-maire PS d’Audincourt,  1.900 foyers ont eux aussi fait les frais de l’action du syndicat "progressiste"

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles