Lutte contre la pollution : une ville sans poids lourds

Des épisodes de pollution aux particules, favorisés par un temps sec et sans vent, affectent régulièrement la région parisienne. [Kenzo Tribouillard / AFP/Archives]

La maire PS de la capitale veut agir au plus vite contre la pollution. Dans un entretien au Monde, Anne Hidalgo a indiqué vouloir agir "dans l’urgence" pour exclure les véhicules les plus polluants de la capitale, à commencer par les poids lourds et les autocars diesels.

 

Ceux-ci seraient interdits de circuler à Paris dès le 1er juillet, selon l’élue. En contrepartie, elle compte soutenir financièrement les professionnels afin qu’ils s’équipent de véhicules propres. "L’aide des pouvoirs publics représenterait ainsi 50 % du prix d’achat du véhicule. Et pour les 50 % restants, je souhaite favoriser la création d’un crédit à taux préférentiel", a-t-elle précisé. 

Christophe Najdovski, l’adjoint aux transports, ajoutait mercredi que "plusieurs dizaines d’espaces logistiques urbains dans Paris devraient être mis en place. Nous avons par exemple réservé un espace de 600 mètres carrés dans les souterrains des Halles". Les marchandises y seront regroupées avant d’effectuer les livraisons dans Paris avec des véhicules "100 % propres".
 

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles