Des "freegan" jugés pour avoir volé dans des poubelles

Trois jeunes squatters, âgées de 24 à 32 ans sont jugés ce mardi à Montpellier, pour vol de nourriture dans les poubelles d'un supermarché de la commune de Frontignan.[CC / Bermate]

Trois squatters âgés de 24 à 32 ans sont jugé ce mardi à Montpellier pour vol de nourriture dans les poubelles d'un supermarché de la commune de Frontignan (Hérault).

 

Adrien, Léa et Mike vont être jugés pour avoir commis un vol de nourriture dans des poubelles. Une "soustraction de denrées périssables à date de péremption dépassée" pour reprendre la désignation officielle de cette infraction. Ils comparaissent à partir de ce mardi au tribunal de Montpellier et encourent 7 ans d'emprisonnement et 150.000 euros d'amende.

Les faits se sont déroulés en mai dernier dans un supermarché de Frontignan dans la banlieue de Montpellier. Après avoir garé une camionnette volée devant la cour où étaient disposées les poubelles, ils ont escaladé les barrières du magasin et rempli de nourriture sept sacs poubelles de 100 litres.

 

Un véhicule volé

C'est leur véhicule, seul présent sur le parking de l'enseigne au moment des faits, qui a attiré l'attention d'une patrouille de police. Après vérification de la plaque d'immatriculation, les policiers ont réalisé que la camionnette avait été volée. 

Les contrevenants sont des habitués de la récupération alimentaire et se revendiquent "freegan". Ce terme est issu de la contraction des mots "free" (gratuit en anglais) et de "vegan" (le véganisme proscrit la consommation de tout produit d'origine animale, y compris le lait). Outre leur choix alimentaire, les "freegan" dénoncent le gaspillage alimentaire et les problèmes de logement dans la société occidentale. Ils vivent en communauté, le plus souvent dans des squats.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles