Huit hommes jugés pour le double casse du joailler Winston

C’est l’un des plus gros vols de bijoux du monde. A partir de mardi, huit hommes comparaissent devant la cour d’assises de Paris, soupçonnés d’être les auteurs de deux casses chez le "bijoutier des stars". [Jacques Demarthon / AFP]

C’est l’un des plus gros vols de bijoux du monde. A partir de mardi, huit hommes comparaissent devant la cour d’assises de Paris, soupçonnés d’être les auteurs de deux casses chez le "bijoutier des stars". 

 

Ils auraient dérobé près de 900 pièces pour une valeur totale de plus de 100 millions d’euros chez le joaillier Harry Winston, situé avenue Montaigne. Le premier vol a eu lieu le 6 octobre 2007. Quatre malfaiteurs se seraient introduits dans l’établissement la veille au soir pour s’y cacher pendant la nuit. Au matin, ils auraient ligoté les employés de la bijouterie, avant de s’enfuir avec 120 montres et 360 pièces de joaillerie.

Le 4 décembre 2008, deuxième braquage. Trois d’entre eux auraient pénétré dans le magasin déguisés en femmes, et seraient à nouveau repartis les bras chargés de montres et de bijoux. Dans les deux cas, ils auraient bénéficié de la complicité d’un agent de sécurité du magasin. Le procès devrait durer plusieurs semaines.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles