"Charlie Coulibaly" : amende requise contre Dieudonné

Le polémiste était jugé en correctionnelle pour apologie du terrorisme sur Facebook. [Joel Saget / AFP/Archives]

Une peine de 30.000 euros d'amende, qui si elle n'est pas acquittée peut se transformer en emprisonnement, a été requise mercredi à l'encontre du polémiste Dieudonné, poursuivi pour apologie du terrorisme pour un message sur Facebook dans lequel il écrivait "Je me sens Charlie Coulibaly".

 

La procureur a requis 200 jours amende à 150 euros contre Dieudonné M'Bala M'Bala, demandant au tribunal de considérer à la fois le propos lui-même, le contexte dans lequel il a été tenu et la personnalité de son auteur, condamné à plusieurs reprises pour des propos antisémites.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles