Il descend de sa Harley et attaque un kebab à la tronçonneuse

Sa friture était mal assaisonnée : il attaque le kebab à la tronçonneuse [PATRICK STOLLARZ / AFP]

L'affaire du kebab attaqué à la tronçonneuse à Clerval (Doubs) passe cette semaine devant les juges de Montbéliard. Le verdict est attendu le 6 février.

 

Les faits remontent au 15 juin 2013. Ce jour-là, les clients et le gérant d'un kebab de Clerval, petite commune franc-comtoise, assistent à un spectacle particulièrement impressionnant.

Descendant de sa Harley-Davidson, un homme équipé d'une tronçonneuse en marche s'approche de l'établissement en vociférant. Après avoir menacé l'assistance, il s'attaque finalement à la porte qu'il lacère avec son engin. L'objet de sa colère ? Sa friture aurait été mal assaisonnée quelques jours auparavant.

 

 

Traumatisme

Plus de peur que de mal, mais les témoins de l'attaque ont néanmoins été traumatisées, à commencer par le patron du kebab qui n'a pas osé rouvrir depuis l'agression et a loué son fond de commerce.

Si le procureur a réclamé une peine de six mois de détention avec sursis et une amende de 200 euros, l'avocat réclame pour sa part l'indulgence, évoquant le casier judiciaire vierge de son client, âgé de 65 ans, et le trouble bipolaire dont il serait affecté. Le jugement sera rendu le 6 février, rapporte L'Est Républicain.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles