Bébés échangés : 1,88 million d'euros pour les familles

Les deux bébés avaient été intervertis par mégarde. [Didier Pallages / AFP/Archives]

Les deux familles privées de leur enfant biologique voici vingt ans, à la suite d'une inversion par mégarde de bébés dans la couveuse d'une clinique de Cannes (Alpes-Maritimes), ont obtenu mardi 1,88 million d'euros en réparation du préjudice subi, a-t-on appris de source proche du dossier.

 

La justice a tranché sur un "mal inestimable", selon les victimes. Alors qu’elles réclamaient 12 millions d’euros de dommages, les deux familles dont les bébés ont été inversés à la naissance il y a vingt ans ont obtenu hier 1,88 million d’euros en réparation du préjudice subi.

Le tribunal a ainsi condamné solidairement la clinique internationale de Cannes (Alpes-Maritimes) et la Société hospitalière d’assurances mutuelles (Sham) pour avoir intervertie par mégarde deux petites filles qui, en juillet 1994, avaient été placées dans la même couveuse après leur naissance.

Ce n’est qu’en 2004 qu’un test ADN, demandé par une des familles, avait révélé l’affaire. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles