Carlton de Lille : à DSK de parler

DSK, en 2013 DSK, en 2013[Kenzo Tribouillard / AFP / Archives]

Plus d'une semaine après l'ouverture du procès du Carlton de Lille, son personnage central, Dominique Strauss-Kahn entre en scène ce mardi 10 février.

Il est au centre de l’attention depuis l’ouverture du procès, le 2 février dernier, mais n’avait pu s’exprimer jusque-là. Personnage clé des débats, Dominique Strauss-Kahn arrive enfin à la barre, mardi 10 février devant le tribunal, pour donner sa version des faits dans l’affaire du Carlton de Lille.

Trois jours durant, l’ancien patron du FMI va pouvoir répondre aux accusations de proxénétisme dont il fait l’objet, et tenter de convaincre les juges, selon sa ligne de défense, qu’il ne savait pas que ses partenaires sexuelles étaient payées. Avec une question en toile de fonds : était-il ou non l’épicentre de ces parties fines qui font aujourd’hui la une de l’actualité ? 

 

Jusqu'à dix ans d'emprisonnement 

Encourant jusqu’à dix ans de prison, l’ancien favori de la gauche pour l’élection présidentielle de 2012 a jusqu’à présent joué la carte de la vie privée, évoquant un simple libertinage. Mais il va devoir affronter cette semaine les témoignages d’anciennes prostituées, qui pourraient écorner encore un peu plus son image. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles