IDF : le palmarès des axes les plus embouteillés

Les axes les plus embouteillés de la régions se situent au sud de Paris. Les axes les plus embouteillés de la régions se situent au sud de Paris. [Boris Horvat / AFP/Archives]

Les embouteillages sont plus récurrents au sud de Paris. C’est ce qui ressort d’une étude rendue publique mardi par la société V-Traffic, spécialisée dans les informations de circulation.

 

L’autoroute A6, qui part vers Lyon depuis la Porte d’Orléans en passant par Evry (Essonne), demeure la plus encombrée de toutes. L’an dernier, les automobilistes y ont perdu 29 minutes par jour en moyenne. Un temps perdu qui s’explique notamment par les nombreux retours de week-end.

Suivent l’autoroute A4 (24 minutes), qui part de la Porte de Bercy vers Strasbourg et dessert notamment Disneyland, puis la nationale 118 (23 minutes) reliant Sèvres (Hauts-de-Seine) aux Ulis (Essonne).

 

Pas d'amélioration prévue cette année

Malheureusement pour les usagers de la route, l'année 2015 ne devrait pas être synonyme d'embellie. La création au second semestre d'une voie réservée aux bus et aux taxis entre Paris et l'aéroport d'Orly pourrait encombrer davantage l'A6. D'autant que "d'ici à 2020, cette voie spéciale sera progressivement étendue aux autoroutes A3, A10, A12 ainsi qu'aux nationales N104 et N118", soulignent les rapporteurs de l'étude.

Au nord, un aménagement du même type doit également voir le jour plus tôt dans l'année entre la capitale et Roissy-Charles-de-Gaulle. "L'amplification des encombrements devrait être marquante sur l'A1 avec un report sur l'A3 à prévoir ainsi que sur les axes à proximité (N3, N1, etc.)", selon le rapport. L'interdiction des poids-lourds et des cars de tourisme les plus polluants à Paris dès le 1er juillet pourrait aussi participer à l'engorgement des axes autour de la capitale.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles