Carlton : revivez l'audience de mercredi

Dominique Strauss-Kahn mardi devant le tribunal correctionnel de Lille.[BENOIT PEYRUCQ / AFP]

Dominique Strauss-Kahn était encore au centre des débats au tribunal correctionnel de Lille. L'ancien directeur général du FMI a continué à se défendre pour tenter d'éviter une condamnation pour proxénétisme. Retour sur l'audience de mercredi.

 

18H25 : Fin de l'audience

18H15 : Fabrice Paszkowski revient à la barre. Une autre soirée que celle du Carlton est évoquée. Le président lit un témoignage d'une fille. Elle dit que Paszkowski s'imaginait faire "des partouzes géantes à l'Elysée" si DSK était élu Président de la République.

17H50 : Le policier parle de l'affaire du Sofitel. Il évoque la peine qu'il a eu pour DSK à ce moment là. "Je ne cache pas l'admiration que j'ai pour l'homme, j'aime sa personnalité. J'ai eu une peine terrible pour l'image que renvoyait le traitement médiatique, pour ce qu'il subissait." 

17H20 : Le policier jean-Christophe Lagarde est interrogé. Il est mal à l'aise et a du mal à cacher qu'il savait qu'au moins une des filles était une escort-girl.

17H : Fin de l'audition de Virginie Dufour. Le président lit le témoignage de l'une des escorts présente lors du troisième voyage de l'ancien directeur général du FMI à Washington. Selon elle, il était "très attentionné avec les femmes, jamais violent envers elle, jamais brutal envers elle ou d'autres femmes."

16H30 : L'audience reprend. Virginie Dufour, ex compagne de Fabrice Paszkowski est à la barre. Elle est poursuivie pour proxénétisme. "je ne sais pas ce que je fais là" dit-elle.

16H20 : L'audience est suspendue.

16H18 : "Vous aviez un recruteur?" demande le président Lemaire. "Pas que je sache Monsieur le président, sinon moi-même.", lui répond DSK.

15H40 : Dominique Strauss-Kahn aurait proposée à Estelle de le retrouver à Paris. Pour lui, elle était une "libertine assumée" et non une "prostituée".

15H23 : Le rôle d'une autre prostituée, Estelle, est évoqué. DSK aurait demandé quel était son prix, ce qu'il conteste à la barre.

14H30 : Jean-Christophe Lagarde, ancien commissaire divisionnaire est appelé à la barre afin de parler du voyage à Washington de janvier 2010.

14H25 : "Je commence à en avoir un peu assez.", exaspéré, Dominique Strauss-Kahn hausse le ton, pour la première fois.

14H00 : L'audience reprend.

12H50 : La séance reprendra à 14H00

11H49 : Jade revient à la barre pour apporter des précisions sur le voyage à Washington. Elle évoque un "lit pour trois ou quatre".

11H07 : DSK pense qu'il a "une sexualité plus rude que la moyenne". Il "le découvre et le déplore". S'il s'excuse d'avoir choqué Jade lors de la relation sexuelle "brutale", l'ancien patron du FMI maintient qu'il ignorait tout de sa qualité de prostituée.

10H51 : Après une suspension d'audience, Dominique Strauss-Kahn revient à la barre pour livrer sa propre version des faits.

10H35 : "Aucun client ne m'aurait jamais fait ça" : Jade, une des anciennes prostituées, est en larmes lorsqu'elle évoque un rapport sexuel brutal avec Dominique Strauss-Kahn. Selon Jade, la conduite de Dominique Strauss-Kahn montrait qu'il n'ignorait pas qu'elle était une prostituée.

10H33 : "Jade" livre son témoignage. Elle indique avoir refusé une fois une relation sexuelle avec DSK au Tantra, le club belge. "C'est une boucherie" précise t-elle. A propos d'une autre rencontre : "Je me suis fait empaler et on ne m'a rien demandé"

10H07 : On apprend du parquet de Lille que les trois Femen qui ont accueilli Dominique Strauss-Kahn à son arrivée au tribunal mardi, seront jugées le 15 décembre pour exhibition sexuelle.

09H32 : Deux anciennes prostituées, "Jade" et "Mounia" poursuivront le récit des soirées "libertines" au cours desquelles elles auraient rencontré DSK. Notamment dans un "club" belge et à l'hôtel W de Washington.

09H15 : Retour sur la journée de mardi. DSK affime qu'il ignorait que Jade et Mounia étaient des prostituées.

09H00 : Procès du Carlton : reprise du direct.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles