Double homicide près de Strasbourg : le tueur présumé mis en examen

(Illustration) Double homicide près de Strasbourg : le tueur présumé mis en examen[Martin Bureau / AFP]

Le meurtrier présumé de sa compagne et de leur dernier-né, un bébé de deux mois, vendredi à Lingolsheim près de Strasbourg, a été mis en examen et placé en détention provisoire samedi soir, a-t-on appris du parquet.

 

Cet homme de 31 ans ne s'est "pas vraiment" exprimé sur son coup de folie, restant "taisant" tout au long de sa garde à vue, a déclaré à l'AFP le substitut du procureur de Strasbourg, Sébastien Hauger.

Il a été mis en examen pour double homicide volontaire, double tentative d'homicide volontaire et menaces de mort sur fonctionnaires de police. Il risque la réclusion criminelle à perpétuité, "dans la mesure où les meurtres sont sur son enfant et sur son conjoint", a précisé M. Hauger.

 

L'homme déjà condamné précédemment

L'homme avait déjà été condamné pour vol, violences sur fonctionnaires de police, ainsi que pour de nombreuses infractions routières, toujours selon le substitut du procureur.

Vendredi après-midi le plus âgé des quatre enfants de la famille, un adolescent de 14 ans issu d'une première union de la mère, s'était réfugié chez des voisins après que son beau-père eut tenté de l'étrangler, a expliqué le magistrat.

 

Un policier blessé lors de l'interpellation  

Lors de l'intervention des forces de l'ordre au domicile familial, l'homme avait tenté de résister à son interpellation en attaquant à l'arme blanche un policier. Blessé au visage, ce policier était toujours hospitalisé samedi mais ses jours n'étaient pas menacés, a précisé M. Hauger.

Dans l'appartement les policiers avaient retrouvé les corps de sa compagne, âgée de 32 ans, et de leur bébé, tous deux tués à l'arme blanche. Un autre enfant du couple, une fillette de 2 ans, a été retrouvée indemne, tandis qu'un garçon de 7 ans était à l'école aux moments des faits.

"A priori il y aurait eu plusieurs armes blanches, des couteaux visiblement, mais tout cela doit encore être analysé" selon M. Hauger. Des autopsies des corps sont prévues la semaine prochaine.

 

Vous aimerez aussi

L'homme devra suivre des soins pour son addiction à l’alcool (image d’illustration).
Faits divers Il menace son gendre avec une batte car il ne veut pas finir le cubi de vin
Le pavillon et la voiture du chauffeur routier Eric Drouet, chef de file des Gilets Jaunes, ont été enduits d’une peinture jaune.
gilets jaunes La maison et la voiture d’Eric Drouet vandalisées à Melun
L'homme présentait un taux d'alcoolémie neuf fois supérieur à la limite autorisée.
Faits divers Bretagne : il roulait avec 4 grammes d'alcool dans le sang

Ailleurs sur le web

Derniers articles